20 Jan 2019 | 20 janv. 2019

A Bordeaux comme à Toulouse, c’est au tour d’établissements bancaires de faire les frais d’un mouvement de protestation que l’exécutif français échoue pour l’heure à contenir.

Le 19 janvier, plusieurs banques ont en effet été saccagées en Gironde et en Haute-Garonne, lors de l’acte 10 des Gilets jaunes, comme ont pu le constater les journalistes sur place.

Après la tombée de la nuit à Toulouse, une agence de la Banque Populaire a par exemple été ravagée par plusieurs manifestants visiblement très déterminés.

Une scène de casse impressionnante à la suite de laquelle les forces de l’ordre sont arrivées sur place.

Pendant ce temps-là, à Bordeaux, le Crédit Agricole a également fait les frais de débordements. Les vitres de l’agence et le distributeur de billets ont littéralement été démolis.

Dans d’autres villes, des précautions avaient été prises par certains établissements bancaires. A Caen, par exemple, une agence HSBC avait au préalable été recouverte de panneaux de bois.

Source : https://francais.rt.com/france/58174-video-acte-10-nombreuses-agences-bancaires-vandalisees-toulouse-bordeaux/amp

ut Phasellus Sed ipsum ut mi, consequat. id,